Optimiser son site web

définir le titre d'un article

Créer un site web dans le but de présenter son activité professionnelle nécessite une stratégie de référencement au préalable. Cette stratégie SEO doit être pensée dès la conception du site afin de fixer les lignes directrices du projet.
Quelques questions à se poser:
– quelle est la clientèle de l’entreprise?
– quel public le site vise-t-il?
– quelle plus-value apportera mon site?
– quel est son but tout simplement?
– que vient rechercher l’internaute en visitant mon site?
– et si j’étais cet internaute, je ferai comment pour me trouver?

Mais avant de parler référencement naturel et de réfléchir à une réelle stratégie, encore faut-il que le site soit optimisé pour les moteurs de recherche et ergonomiquement efficace.
Attention toutefois à ne pas tomber dans le piège, on ne crée pas un site pour Google mais pour les internautes.
L’optimisation d’un site est la première étape avant de concrétiser une stratégie et nous allons voir dans les paragraphes suivants quelques principes à suivre.

La structure du site

Le site en lui-même doit être bien pensé et pas uniquement son contenu.

Si vous avez l’intention d’acheter plusieurs noms de domaine alors il faudra faire des redirections permanentes (code 301). Vous pourrez utiliser la réécriture d’url par un fichier htaccess par exemple ou directement depuis l’interface d’administration de votre hébergeur.
Pensez à la redirection 301 pour automatiser le changement d’adresse du site avec ou sans les www, même si Google n’y voit pas forcément du contenu dupliqué dans ce cas précis.
Une redirection 302 concerne un déplacement temporaire.

Pour un site multilingue, il faudra opter au choix pour un domaine chaque langue ou des sous-domaines selon votre budget.
La première option (monsite.co.uk et monsite.fr) presente l’avantage d’un ciblage géographique très fort. Les moteurs comprennent immédiatement de quelle langue il s’agit. Les sites sont clairement séparés. Mais cela revient plus cher en noms de domaine et l’ensemble plus complexe à gérer et surtout à coordonner.
La deuxième solution utilise des sous-domaines (en.monsite.com et fr.monsite.com).
Elle présente l’avantage d’être moins gourmande financièrement et d’être plus souple à gérer; le ciblage géographique est certes moins bon.

La plupart des cms proposent différents points de configuration et notamment la réécriture d’url.
A ce titre vous devez privilégier des url simples et utilisant si possible des termes présents dans la page. Cela aura pour effet de simplifier l’indexation et de renforcer les mots clés de la page.

L’ergonomie ou comment présenter le contenu

Chaque élément a sa place et chaque place a son élément.
Donnez de la cohérence à votre site.
Réservez aux liens vers les conditions de vente ou les mentions légales une position de faible importance comme le footer du site. C’est d’ailleurs à cet endroit que l’on s’attend à les retrouver et non pas dans un menu.
Dans le même style, réservez aux éléments importants une place de choix dans l’arborescence de votre code.
Faites attention aux technologies tel javascript ou flash, certes ça peut faire de jolies animations mais le code crée à la volée n’est pas indexé. Exit donc les menus ou boutons en flash.

Structurer son contenu

Un site web doit être structuré afin de faciliter sa lisibilité.
Les éléments html de titre, h1 h2 h3 h4, permettent d’architecturer le texte.
Le balisage sémantique a pour intérêt d’en renforcer la description. On sépare ainsi le contenu de la mise en forme par un fichier externe css.

réference des éléments en HTML
liste des éléments html disponibles selon leur version

Le choix des mots clés ou quel contenu afficher

En se plaçant du coté de l’internaute et en s’aidant pourquoi pas d’outils tel Google Trends, on écrit le texte de façon pertinente.
Il n’est pas rare de trouver des sites avec beaucoup de contenu textuel. Or si une page trop courte donne moins de carburant pour les moteurs de recherche, en revanche une page trop longue aura tendance à diluer les mots clés.
On peut aussi se poser la question si l’internaute sera intéressé par tant de contenu, y a-t-il une plus-value à proposer autant d’informations qui au final nous éloignent du but premier du site.
Par exemple, sur un site web présentant l’activité d’un salon de coiffure, on ne recherche pas forcément un cours magistral sur la biologie capillaire mais les horaires d’ouvertures tout simplement.
Il faut se recentrer sur l’essentiel, en somme sur ce que vient chercher l’internaute.

Optimiser les images

Les images ont aussi leur importance.
Veillez à donner un nom intelligible et remplir correctement l’attribut alt, tout du moins pour les images non décoratives (donc pas les puces et autres icônes).
Une image trop volumineuse et donc longue à charger est pénalisante. A contrario, une image de trop faible résolution se charge rapidement mais devient floue.

Pour conclure

Gardons à l’esprit que ces points-clés sont une première étape avant de mettre en place une stratégie de référencement. Respecter ces critères permet de partir avec de bonnes bases et d’éviter de lourds changements structurels par la suite.
Je vous renvoie vers cet excellent site qui recense 80 bonnes pratiques SEO sous forme de checklist à imprimer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *